Translate

mercredi 26 février 2014

Du nouveau conseil, législation, danger… Sur les poudres noires

Nouvelle page Les poudres



Pages traitant de la manipulation de ces
 poudres lors de leur préparation 
ou de leur utilisation
Dose minimum et maximum accepté 
par votre arme
Bien choisir sa granulation
 Les risques, danger et législation


Histoire


Certaines sources situent l'invention de la poudre noire 
durant la dynastie Han (206 av. J.-C. à 220 ap. J.-C),
 mais la plupart des historiens pensent que la poudre à 
canon fut inventée en Chine vers 
le viie siècle, durant la Dynastie Tang (618-907).
Au milieu de la dynastie Xixian, vers 1044, il est 
conseillé d'éviter ce type de mélange qui risque 
d'exploser. Le Wujing Zongyao (Principes généraux 
du Classique de la guerre) donne une méthode
 de fabrication de grenades à poudre noire, 
dont l'effet principal semble encore être le bruit.
 Il semble qu'aux alentours de 1130, des tubes de 
bambou remplis de poudre noire servirent de lance-flammes.
 Des flèches enfoncées dans un tel dispositif auraient 
constitué l'étape suivante vers les armes à feu.
Les techniques de fabrication de la poudre auraient été
 transmises au monde arabo-perse entre le viiie siècle 
et le ixe siècle, car des échanges de techniques 
d'alchimie existaient déjà entre le monde musulman et 
le monde chinois. Cependant son usage « connu » semble
 plutôt dater du xiiie siècle, avec des mentions écrites
 de composition à base de salpêtre, lors des guerres 
entre la dynastie Yuan et les pays musulmans d'Asie 
centrale. On a longtemps dit que la poudre noire 
était arrivée en Europe au milieu du xiiie siècle par 
l'intermédiaire de la civilisation islamique
 (et parfois, au mépris des attestations historiques, 
que Marco Polo l'avait rapportée de son voyage en
  Extrême-Orient[réf. nécessaire]) ; en fait, il semble 
que les Mongols aient joué un rôle déterminant.
Roger Bacon et Albert le Grand en mentionnent la recette, 
en s'inspirant de celle donnée par Marcus Gracchus dans 
son manuscrit Liber ignium ad comburandos hostes (1230),
 mais le but en reste incendiaire. Ibn Khaldoun mentionne
 un usage de la poudre pour l'artillerie en 1273 au siège
 de Sidjilmesa. Les premières armes à feu utilisables 
apparaissent environ cinquante ans plus tard.
En 1829, Samuel Colt fut le premier à faire détoner une 
charge de poudre sous l'action d'un courant électrique.



Rendez vous ICI pour accéder à cette pages ou servez vous de la barre de navigation en haut

Articles les plus consultés